Primagaz, l’un des acteurs dominants du marché de l’énergie, dématérialise depuis juillet 2014 la gestion de ses contrats d’abonnement. Il propose désormais à ses clients, qu’ils soient particuliers ou professionnels, de signer leurs contrats par voie électronique grâce à la solution CertSign 1 Clic de CertEurope, société du groupe Oodrive. Six mois plus tard, le dispositif prouvait déjà son efficacité puisque près de la moitié des contrats s’appuyaient sur la signature électronique.

Beaucoup d’entreprises, dans des secteurs divers (tourisme, opérateurs et FAI, banques, assurances, etc) peuvent avoir recours à ce système pour gérer la signature d’abonnements, de bons de commande ou de contrats en ligne en toute sécurité.

La signature électronique : de vraies garanties

Depuis l’an 2000, la loi française considère que la signature électronique a la même valeur légale qu’une signature manuscrite. Cependant, pour que le mécanisme soit viable, il doit apporter deux garanties :

  • L’identification claire et certaine du signataire du document.
  • L’intégrité du document, lequel ne doit pas pouvoir être modifié après signature.

Si le fonctionnement du système peut sembler complexe pour un néophyte, cette complexité est en réalité gérée de manière totalement transparente pour le client, de telle sorte que le dispositif reste simple à utiliser. Un clic sur un bouton suffit à signer un document.

Une simplicité que confirment Alexis Bédeneau (Responsable des Systèmes d’Information) et Richard Montaudon (Responsable des applications relation client) chez Primagaz : « Notre clientèle se situe surtout dans des zones rurales où la population n’est pas toujours rompue aux nouvelles technologies. Pourtant, grâce à la simplicité d’utilisation de la signature électronique d’Oodrive, nos clients ont adhéré totalement et rapidement à cette nouvelle procédure ».

Les atouts de la signature électronique

Au-delà de sa simplicité, la signature électronique offre bien des avantages.

Son déploiement est rapide. Dans le cas de Primagaz, il s’est écoulé seulement 2 mois entre le lancement d’une phase pilote et l’utilisation effective de la signature électronique par les clients de l’entreprise.

Elle est pratique et flexible : contrairement aux documents papier qui nécessitent un stockage physique, que l’on risque d’égarer ou qui peuvent être endommagés, les contrats signés par voie électronique sont faciles à conserver et sauvegarder. Dans la mesure où l’impression n’est pas nécessaire, on réduit aussi la consommation de papier, un atout financier et environnemental pour l’entreprise. Plus globalement, les coûts de traitement sont réduits (impression, affranchissement, etc).

Elle donne une image positive de l’entreprise : au-delà de la dimension eco-friendly liée à l’abandon du papier, la signature électronique véhicule aussi une image innovante et moderne.

Le processus est automatisé : une copie du contrat signé peut automatiquement être transmise au client par e-mail. La relance peut être gérée de la même manière : par exemple, si Primagaz constate que le client n’a pas signé le contrat reçu par mail dans un certain délai, une relance lui est envoyée de manière automatique. Le dispositif permet donc un suivi attentif des dossiers, véritable atout dans la relation client.

Le délai de traitement des contrats est considérablement écourté : à cet égard, le témoignage de Primagaz est éloquent. « Lorsque nos clients souscrivaient à nos abonnements via le papier, le délai de traitement des contrats était de 15 jours environ, le temps de voir revenir ces derniers par courrier. Aujourd’hui avec la signature en ligne, nous sommes dans des délais qui vont de 1 semaine à 48 heures », explique ainsi Richard Montaudon. Cette réactivité permet à l’entreprise d’avoir un meilleur retour sur investissement.

Vous l’aurez compris, la signature électronique peut être un atout de poids pour optimiser la rentabilité de votre business et tisser un vrai lien de confiance avec vos clients.

Pour plus d’informations sur la solution CertSign 1 Clic, n’hésitez pas à consulter le site de CertEurope.

Marlène Viancin

Marlène Viancin
Journaliste

Oodrive, le partenaire de confiance pour la gestion de vos données sensibles.

En savoir plus Nous contacter